A 19 ans, j’ai prouvé qu’entreprendre c’est possible

A 19 ans, j’ai prouvé qu’entreprendre c’est possible

De nombreuses personnes pensent qu’il y a un âge pour tout. Valentin, 19 ans, nous prouve que cette règle n’est pas toujours valable. 

À 19 ans, Valentin Degremont crée son entreprise

Plutôt que de poursuivre des études, le jeune homme a préféré entrer dans la vie active. Il vient de créer une conciergerie privée à Saint-Jean-de-Monts rayonnant sur le Nord-Ouest Vendée.

De prime abord, Valentin Degremont ressemble aux jeunes étudiants et son discours laisse à penser qu’il suit des cours dans une grande école de commerce. Que nenni ! « Je n’aime pas l’école », déclare le jeune Montois originaire de l’Aisne.

Titulaire d’un bac commerce, Valentin préfère découvrir la vie active,ayant toujours baigné dans le commercial. L’inconvénient pour lui, quand on n’a pas un bac +2, il est difficile de décrocher un job,alors il a créer sa propre entreprise.

Il se déclare d’abord comme autoentrepreneur dans l’immobilier et travaille pour un franchisé.

Ses techniques de vente ? Sourire et répondre correctement à la demande du client. Il est inutile d’avoir un bac + 10 pour faire de la vente. D’ou la création de son entreprise privé.

GROS SOUTIEN FAMILIAL

Après être parti d’une idée collective  avec Marie-Christine Patalita, sa mère, et Alain Roquand, son beau-père. Ils observent que la conciergerie privée se développe beaucoup dans les grandes agglomérations, et une certaine demande existe localement.

Une latte d’un sommier cassée, une fuite dans la salle de bains alors que le propriétaire habite à l’autre bout de la France, l’état des lieux entre deux locataires, chauffer ou aérer un logement avant de l’occuper pour les vacances… Valentin répond à la demande dans un rayon allant de Saint-Gilles-Croix-de-Vie jusqu’à La Barre-de-Monts, en trouvant le prestataire extérieur qui fournira un devis.

Surveiller un logement pendant qu’il est inoccupé fait également partie de ses propositions comme exemple.

Garder le contact

Quant à la communication, même si Valentin utilise les techniques actuelles telles que les réseaux sociaux,  la meilleure reste pour lui quand même le bouche à oreille .

 Et les loisirs ? Valentin prend quand même le temps de s’adonner à deux sports : la course à pied au sein du club Saint-Jean-de-Monts Vendée triathlon-athlétisme et le football avec les Écureuils des Pays de Monts.
J'ai changé de vie, elle se résume à un van et mon chat
Article précédent
J'ai changé de vie, elle se résume à un van et mon chat
Article suivant
FAMILI CARE L'APPLICATION RÉVOLUTIONNAIRE

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Retour
PARTAGER

A 19 ans, j’ai prouvé qu’entreprendre c’est possible