Entreprenariat : mode d’emploi #1

L’entreprenariat : un gros mot pour certains, un rêve un peu flou pour d’autres. Entre clichés, idées reçues et informations incomplètes il peut être compliqué de savoir en quoi il consiste vraiment. Si tu es intéressé(e) par l’entreprenariat mais que tu te sens un peu perdu face à tout ce qui s’en dit, tu es au bon endroit !

On entend souvent beaucoup de choses au sujet de l’entreprenariat. Il est parfois compliqué de faire le tri entre info et intox. Beaucoup d’idées préconçues gravitent autour de ce métier. Petit panorama de celles qui reviennent le plus :

Pour être entrepreneur, il faut avoir de l’argent 

Beaucoup de gens pensent qu’ils ne peuvent pas devenir micro-entrepreneurs (nouvelle appellation d’autoentrepreneur depuis janvier 2016) sous prétexte qu’ils ne possèdent pas de pécule de départ. S’il est vrai qu’avoir des fonds personnels aide, ne pas en avoir ne signifie pas qu’un projet est voué à l’échec. Il existe en effet plusieurs voies comme les banques, le crowdfunding (financement participatif) ou encore les concours pour jeunes entrepreneurs.

N’importe quelle idée fera l’affaire

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, n’est pas Snapchat ou Facebook qui veut. Quand on se lance dans une aventure telle que l’entreprenariat, il ne faut rien négliger. Il faut aussi être sûr qu’on le fait pour les bonnes raisons. On ne compte plus le nombre d’entreprises qui ont échoué parce qu’elles tentaient de surfer sur un effet de mode. L’idée doit être personnelle et réfléchie, il ne s’agit pas de changer d’avis toutes les deux minutes. On pense aussi à bien étudier le terrain en faisant notamment appel à des études de marché.

N’importe qui peut le faire

On ne peut pas négliger le fait que les entrepreneurs vivent de l’adage « quand on veut, on peut ». Il faut croire en ses rêves, cependant lancer sa propre entreprise demande bien d’autres qualités indispensables comme l’organisation, la rigueur et la persévérance par exemple. Ainsi, seules les personnes qui seront capables de s’imposer une certaine discipline peuvent prétendre à réussir sur cette voie. Vouloir c’est bien mais ça ne fait pas tout.

Les entrepreneurs sont riches et travaillent dans les quartiers d’affaires

Si certains entrepreneurs mènent effectivement ce genre carrières, ce n’est pas le lot de tous. On peut très bien être entrepreneur depuis chez soi. Il faut d’ailleurs bien se dire que c’est de cette manière que la plupart commencent. De même, un entrepreneur ne veut pas forcément dire être à la tête d’une grosse entreprise.

L’entreprenariat c’est renoncer à son temps libre

Il est vrai qu’être entrepreneur demande un véritable engagement mais quel travail ne le demande pas après tout. Etre entrepreneur c’est avoir des responsabilités certes mais c’est aussi dans une moindre mesure avoir le pouvoir de gérer son temps. Il faut donc arriver à trouver le temps… d’avoir le temps. Tout est une question d’organisation. De plus, il faut savoir qu’être entrepreneur ne veut pas dire être seul. Il faut savoir s’entourer de personnes compétentes et de confiance. L’une des clés du succès est de savoir déléguer !

 

Ce qu’on n’en dit ici

Pour nous, être entrepreneur demande plus que de la volonté. Il faut être passionné mais aussi un minimum compétent. On dirait logiquement à une personne qui rêve de devenir chanteur d’opéra mais qui ne sait pas chanter, de tenter de faire autre chose. Etre entrepreneur doit être une volonté motivée. Ce n’est pas un jeu, il faut se poser les bonnes questions pour être sûr de ne pas choisir cette voie pour les mauvaises raisons. On ne décide pas par exemple de lancer sa propre entreprise parce qu’on veut « être le patron » ou à contrario « ne plus recevoir d’ordres ». Bien que ces raisons puissent être motivantes, elles ne peuvent pas à elles seules justifier de se lancer dans une telle aventure.

Il faut se fixer des objectifs concrets, il n’y a pas de place pour le hasard dans ce genre situation. Etre entrepreneur c’est être capable de prendre les bonnes décisions au bon moment. Arriver sur le terrain en touriste n’apporte rien de bon. Avoir des objectifs et savoir anticiper sont les ingrédients de base du succès. Une autre de ses composantes et peut être même la plus importante est de savoir s’entourer. L’image de l’entrepreneur qui avance seul est bien trompeuse. Il faut bien sûr compter sur soi-même mais savoir déléguer et bien entretenir son réseau participent aussi très largement au succès d’une entreprise

 

L’entreprenariat requiert de la volonté et parfois beaucoup de patience. C’est une voie exigeante où seuls les persévérants sont capables de tenir la cadence. En revanche, elle a beaucoup à offrir à celui qui compte réaliser ses rêves. Il ne faut pas hésiter à se lancer si c’est une volonté durable. Lancer une entreprise n’est pas un passe-temps. Il faut donc garder en tête qu’être entrepreneur c’est :

  1. Autant de passion que de compétence
  2. Toujours prévoir et anticiper
  3. Se fixer des objectifs concrets
  4. Savoir déléguer
  5. Bien connaître son terrain

 

 

 

 

 

 

 

 

Article précédent
Quelqu'un a dit avenir, orientation ?
Article suivant
Welcome to Africa #1

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Retour
PARTAGER

Entreprenariat : mode d’emploi #1